des clients de plus en plus volatiles

Les internautes ne sont plus monomaniaques et n'hésitent désormais plus à faire des achats sur des sites moins connus que les grands acteurs du Web.

Selon WebLoyalty, les internautes sont, en effet, de plus en plus nombreux à commander sur des sites ne faisant pas partie du Top 30 FEVAD (33% cette année contre 30% l'an dernier). Les internautes ont évidemment gagné en confiance et en maturité, mais il n'y a pas que ça. Les petits sites aussi se sont améliorés, en verrouillant la sécurité de leur système de paiement en ligne et en utilisant désormais des méthodes marketing, techniques et logistiques de plus en plus développées. Et puis, ces petits sites ont modifié leur stratégie et ne proposent en général qu'une seule catégorie de produits. Ils se positionnent ainsi en tant que spécialistes et parviennent souvent à compenser leur manque de notoriété.

Reste que, dans l'ensemble, les internautes continuent de consommer en grande majorité chez les leaders du e-commerce. Des clients de plus en plus fidèles d'ailleurs. "Cette fidélité est le résultat des efforts déployés pour maintenir et surtout développer le ré-achat sur leur site, indique WebLoyalty. Les sites des enseignes de la grande distribution semblent également drainer de nouveaux acheteurs. Á titre d’exemple, chez Auchan.fr, les deux tiers des acheteurs qui commandent pour la première fois sur le site, achètent également pour la première fois sur Internet, ajoutent les auteurs de l'étude. Chez Carrefour.fr, ils sont plus de la moitié dans ce cas". Signe de grande notoriété, ces enseignes peuvent jouer le rôle de passerelle sécurisante pour les novices, du à leur historique de marque et à leur forte présence par des boutiques physiques. Il semble donc que le fait d'attirer de nouveaux acheteurs en ligne soit désormais l'apanage des sites de grande distribution.

10/10/2012 source http://www.itchannel.info